PixelGame: Ultima : The First Age of Darkness

Ultima : The First Age of Darkness

1981

role

dungeons and dragons

Aucune description disponible pour l'instant..
3.03
AbandonwareCritiquesPixelDos
CRITIQUE: Ultima : The First Age of Darkness
(Dos)
ZubaranCritique publiée par Zubaran 

Ultima le précurseur

Ultima I, connu plus tard sous le nom d’Ultima I: The First Age of Darkness, est un jeu de rôle sur ordinateur, développé par Richard Garriott et publié par California Pacific Computer Co. en 1981. Le jeu est le tout premier de la série de jeux de rôle Ultima. Ultima I fut l’un des premiers jeux de rôle informatique commerciaux et le premier à utiliser des cases pour représenter l’environnement. Ce système graphique fut programmé par Ken Arnold, un ami de Richard Garriott. En lui-même, le jeu doit beaucoup à Akalabeth, le premier jeu commercial de Garriott (le code pour l’exploration des souterrains, par exemple, fut totalement réutilisé). La première version du jeu fut codée en langage BASIC interprété, avec quelques routines auxiliaires en assembleur, et publiée uniquement pour l’Apple II. Deux ans plus tard, Sierra On-Line porta le code sur la gamme 8-bits d’Atari. Ultima I fut réédité en 1986 sous le titre Ultima I: The First Age of Darkness, entièrement codé en assembleur, avec de meilleurs graphismes et une jouabilité accrue, et porté sur de nombreux autres systèmes. Lors de sa conception, le jeu s’appelait Ultimatum, mais ce nom appartenait déjà à un jeu de plateau; l’éditeur suggéra de raccourcir le titre en Ultima, que Richard Garriott apprécia plus que l’original. Ultima I présentait une histoire tournant autour de la quête d’une « gemme de pouvoir » appartenant au sorcier maléfique Mondain, qui avait réduit la population de Sosaria en esclavage. Fait unique dans toute la série des Ultima, le jeu contenait une partie d’arcade, où le joueur devait trouver un vaisseau spatial et participer à un combat dans l’espace.
points
Mardi 26 Mai 2015Signaler

0réponses

415vues

Critique lue 415 fois   Aucune participation1 apprécient - 0 n'apprécient pas0 apprécient - 1 n'apprécient pas
Tu dois être connecté pour participer !
Commentaires
fleche
Aucun commentaire n'a été déposé sur cette critique.

Débattre sur un sujet c'est bien, avec respect c'est mieux ! Un message contenant des insultes ou tout comportement qui pourrait nuire à un membre ne sera pas accepter ici. Si vous ne vous engagez pas à respecter ces conditions, vos messages pourront être modérés, supprimés, et pour les plus virulents : votre compte supprimé ! Si un message vous semble inapproprié veuillez utiliser le lien signaler.

emptyPour ajouter un commentaire et débattre sur cette critique tu auras besoin de créer un compte pixel.
Auteur de la Critique
ZubaranZubaran[5] critique(s) publiée(s)Depuis tout jeune j'ai grandis avec un Amiga dans les bras ! Le bon temps des disquettes et des bons jeux me manque !Ses Dernières CritiquesDeja Vu« Ace Arding »Guardian of Paradise« Zelda Like »Laura Bow : The Colonels Bequest« Agatha Cristie is not dead »Dungeon Master« Un Grand Classique »
Dernières Critiques
Dungeon Master  Dungeon MasterUne claque énorme, voilà l'effet Dungeon Master à l'époque de sa sortie. Ce jeu à révolutionner les JDR sur ordinateurs. Que d'heures passer à déambuler dans ces couloirs grisâtres, à sursauter au m..Lire la critique
Laura Bow : The Colonels Beq..  Laura Bow : The Colonels Beq..Un jeu très dur, mais l'intrigue en vaut la peine ! On est loin des point 'n click simplistes : ici les possibilités sont multiples (car les ordres se font au clavier et en anglais), il faut prend..Lire la critique
Guardian of Paradise  Guardian of ParadiseTraduction française : Guardian of Paradise est un excellent petit clone de Zelda, même s'il est un peu court. Il a été créé par le développeur indépendant Buster. La moitié de l'intérêt du jeu cons..Lire la critique
A Découvrir